Paradoxornis à gorge noire
 

Le samedi 22 mars, la femelle a commencé cette année de pondre son premier oeuf. Le dimanche devant la porte d'entrée, je trouve un oeuf cassé, lundi même chose, bien qu'il y ait toujours un oeuf dans le nid, la femelle n'a pas couvé.
Le lundi 31 mars elle a remis ça, et le mercredi j'ai vu le mâle dans le nid (par déduction, car seule la femelle vient manger dans ma main).
Ce n'est que le 15 avril que j'ai pu m'apercevoir qu'il y avait 5 oeufs et le 17 à midi trente, je profite que le nid soit vide pour le visiter, ce qui n'arrive pas souvent. J'ai vu deux petits.
Dans l'après-midi, je suis allé à plusieurs reprises pour donner des insectes aux parents. Oui, ils sont en volière communautaire, je suis obligé de donner au compte-gouttes, dans ma main pour la femelle et au bout d'un bambou, prolongé par un fil de fer, pour le mâle.
Ce matin le 18 avril, à 11 h 00 j'ai pris une photo, il y a quatre naissances et il reste un oeuf. À 16 h 15 le cinquième était né, ce qui me permet de dire qu'ils sont nés au bout de 14 ou 15 jours d'incubation.
Le 19, à mon retour dans la volière un petit était mort sur le sol. C'était le plus gros. En fin d'après-midi, c'était au tour d'un deuxième qui gisait au sol. Il est vrai que je me suis absenté toute la matinée, mais la température ne m'a pas rendu service, le froid était revenu, trop important à mon avis. Le dimanche, j'ai collé du scotch sur le fond du nid pour éviter que l'air puisse circuler, cela n'a pas été suffisant puisque j'ai encore retiré un petit de mort dans le nid. Le 21 au matin, j'ai retrouvé les deux derniers froids dans le nid. Il ne faut pas grand chose pour perdre une couvée de cinq petits.
Nouvelle ponte de quatre oeufs cette fois-ci. Le mardi 13 mai, il y a 2 petits, le mercredi 14 et le jeudi 15, deux autres. Le vendredi 16, j'enlevais les quatre petits, direction les bulbuls à joues blanches ils n'étaient plus couvés par les parents, je pense que j'ai dû les déranger, je n'ai pas compris.